• Tom

Entretien avec FlorianOnAir, le globe trotter de la Street Food



Notre série d'entretien avec les agitateurs de la Food suit son cours cette semaine. On prend la température auprès des insiders qui nous donnent leurs impressions et leur vision de la Food Planet.


On a eu le plaisir d'échanger avec Florian qui parcourt les meilleurs spots de France et de Navarre à la recherche de nouveautés.

Sa série de vidéos "Food, Travel & Good Vibes" fait un carton sur Youtube et nous régale toutes les semaines. Seul ou accompagné de la Brigade des fast-foods, il décortique et déguste le meilleur de la food moderne. Tokyo, NewYork, LA...et le tout Paris n'ont plus de secret pour notre trublion du goût préféré.


Une grand merci et vivement les nouvelles videos!




1/STORY: Peux-tu nous expliquer comment t'es venu l'idée de faire des vidéos de dégustation?


J'ai commencé en 2016 en me fixant le challenge de faire une vidéo par jour en mode vlog où j'amène les gens dans les lieux où je vais. Je ne m'étais pas dit que j'allais faire des vidéos de dégustation, en fait je fais plutôt des vidéos de découverte culinaire. Vu que j'allais beaucoup au resto, j'ai commencé à filmer mes visites et je me suis aperçu que c'était ce qui marchait le mieux. Je vais pas dire que ça cartonnait au début, mais au lieu de faire 60 vues j'en faisais une bonne centaine. Et voila, à partir de là je me suis dit que j'allais faire des vidéos où je vais à la découverte des restaus et des restaurateurs, et de tous les gens qui ont un rapport avec les choses qui se mangent.


2/ BUSY: Peux-tu nous présenter toutes tes activités et nous dire comment tu arrives à tout gérer de main de maitre?


Mon activité de base, depuis mes 25 ans, c'est animateur radio. Depuis quelques années je suis à l'antenne sur Latina de 16h à 20h. Sinon je fais mes vidéos depuis 2016. Je fais le montage, je les tourne, je réfléchis aux sujets, et tout ça se fait un peu n'importe quand dans la journée. Depuis le couvre feu, les tournages se font forcément le midi donc je fais le montage plutôt le soir. Bref, chaque journée ne se ressemble pas forcément mais grosso modo voila tout ce que je fais.





3/DIET: Comment fais tu pour garder la ligne avec toutes ces séances de testing?


J'ai oublié comment je fais pour garder la ligne. En fait je ne garde pas tant la ligne que ça, c'est parce que je ne filme que le haut! Vous ne m'avez pas vu en maillot de bain. Sinon, j'essaie de limiter la casse en essayant d'équilibrer les repas. J'essaie de ne pas trop manger le soir si j'ai bien mangé le midi, bon je dis bien essayer...et j'ai un bon transit, j'avoue.



4/ HIT PARADE: Tes spots de bouffe préférés?


C'est très dur de dire mes spots de bouffe préférés. Parmi les derniers que j'avais découvert il y a pas longtemps et que je cite souvent, je dirais Crispy Soul Food. Ils font des gaufres au poulet frit, c'est excellent. J'ai toujours beaucoup de mal à répondre à cette question tant le champ est vaste.


5/ HOBBIE: Que fais-tu de ton temps libre en dehors de la food et de la radio?


Il ne me reste pas des masses de temps donc j'essaye de ne rien faire. En fait, même quand je voyage, je fais des videos et de la radio. Il y a pleins de choses positives qui sont des loisirs pour les gens, pour moi ce sont aussi des loisirs, mais elles font partie aussi de mon travail donc c'est trop cool. Alors quand il me reste du temps libre, il m'en reste pas beaucoup et je crois que la seule chose que je fais c'est de ne rien faire.


6/ BOULE DE CRISTAL: On va manger quoi en 2021?


C'est une année, qui si elle continue comme elle a commencé, va encore être basée sous le signe des choses qui se mangent facilement, ou livrable, ou à emporter. Donc on va encore beaucoup rester en mode street food je pense même si on espère que les restaurants vont re ouvrir au plus vite. Depuis 1 an, même les grands chefs se mettent à la street food parce qu'ils n'ont pas vraiment d'autres choix mais ils peuvent s'apercevoir que tout en faisant des choses à emporter, on peut faire de très bons plats avec de super produits, et limite gastronomique.





7/VIRUS: quelles conséquences le virus a eu sur tes activités?


Le premier confinement c'était vraiment rasoir car c'était un confinement à la dur. Pour les autres, outre le fait que les restaurants sont fermés, moi j'arrive quand même à m'incruster dans les cuisines, et parfois à manger dans un petit coin du restaurant, donc ça ne change pas tant de choses que ça. Mais sinon pour les voyages c'est vraiment compliqué. J'aime beaucoup voyager et pour le coup, j'ai pas pu le faire vraiment ces derniers mois. Sinon ça change aussi beaucoup les choses sur les rassemblements, les rencontres bien sur, comme les abonnés que j'aime bien voir quand je vais dans les grandes villes de France et en ce moment ce n'est pas prudent de faire ça.


8/ CONFIDENCE: tes petits plaisirs (food) coupables?


Tout ce qui est chaussons, empenadas, pasteis, petits patés, bref tous ces trucs là. Et quand il y a du fromage fondu à l'intérieur c'est encore mieux.


BONUS TRACK: ton avis sur les dark kitchen?


Moi j'ai pas un mauvais avis sur les dark kitchen. Je sais que ça ne remplacera jamais les restaurants, c'est une offre alternative. Quand les restaurants vont re-ouvrir tout le monde va y retourner parce que c'est un endroit où tu ne vas pas que pour manger. Tu y vas pour te retrouver avec tes amis, t'as un lien social et tout. Les dark kitchen ça peut être bien fait, après ça dépend ce que tu utilises comme produit, mais j'ai pas un avis négatif de base. C'est comme les restaurants, on peut faire des choses bien dans les dark kitchen et c'est un bon moyen pour des restaus de démarrer leur activité sans avoir à payer un loyer.