• Tom

Entretien avec LyonTasteIt, les dénicheurs de bonnes adresses lyonnaises

Updated: Mar 3




Notre série d'entretien avec les agitateurs de la Food suit son cours cette semaine. On prend la température auprès des insiders qui nous donnent leurs impressions et leur vision de la Food Planet.


María Alejandra et Florent parcourent les quartiers lyonnais depuis plus d'un an à la recherche des meilleurs spots où s'encanailler. Ils partagent leurs pérégrinations dans des vidéos top qualité et super rythmées. Les deux passionnés nous font découvrir les nouvelles adresses de la ville et leurs coups de coeur pour se régaler en bonne compagnie.

On y parle Street-Food bien évidemment mais aussi Bars à Cocktails, Bouchons lyonnais et cuisine participative. Toutes les vidéos sont à retrouver ici.



Bonne lecture et merci au duo pour l'entretien.






1/ STORY: Ça vient d'où l'idée de tester tous ces spots de bouffe?

Florent: L’idée est apparu à la découverte, il y a quelques années, de la chaine Munchies par VICE. J’ai tout de suite adoré le format et l’ambiance des épisodes. En tant que Lyonnais pur jus, j’ai voulu adapter le format à notre belle ville de Lyon, qui parfois, se prend un peu trop au sérieux lorsque l’on parle de gastronomie. Il ya aussi Topjaw qui à fait parti des inspirations.

Le livre de Yves Rouèche - Histoire(s) de la Gastronomie Lyonnais, m’a aussi donné l’envie, au-delà de tester des restaurants, de raconter des histoires plus largement autour de notre alimentation et de la gastronomie Lyonnaise.

María Alejandra est une amie de longue date. C’est dans son coffeeshop, GILUNA Coffeehouse, que j’ai fait la première vidéo. Elle a aimé la démarche et s’est proposé de me rejoindre dans ce projet comme animatrice. De part sa nationalité vénézuélienne, elle apport un regard extérieur et une dimension internationale. C’est aussi pour ça qu’on a appelé la chaine Lyon Taste It. C’est une invitation à goûter la ville :)



2/ TRIPADVISOR: Comment choisissez-vous les restaurants pour les vidéos ?


Florent: On fait pas mal de veille sur Instagram. On fonctionne aussi par recommandations d’amis. On essai de varier les plaisirs en allant piocher dans la cuisine du monde et française. On souhaite que Lyon Taste It soit un micro media citoyen et ouvert à tous celles et ceux qui souhaitent y partager des histoires. Que vous soyez restaurateurs, producteurs, fermiers, entrepreneurs, commerçants… N’hésitez pas à nous contacter via Instagram ou à l’adresse lyontasteit@gmail.com. On sera ravi de découvrir votre histoire!

3/ HIT PARADE: Vos restaurants préférés?


María Alejandra: J’adore les restaurants et les lieux qui te transportent, où les saveurs se mélangent avec la décoration, l’ambiance, le service, le tout autour de la cuisine.

Donc mes restaurants préférés sont partout, à Lyon il y en a plusieurs qui me plaisent mais il y en a un où je me sens vraiment très bien, et à chaque fois que j’y vais c’est un vrai plaisir : “Le Plato”. Sinon j’adore découvrir des nouveaux restaurants, je prends vraiment plaisir à bien manger et j’adore surtout découvrir des nouvelles choses.


Florent: Je rejoins María Alejandra sur ce point, ce qui est dans l’assiette ne fait pas tout, loin de là…Perso, j’aime les plats simples dans une ambiance brasserie décontractées style : Bouillon Baratte, Brasserie George,…

Je me souviens aussi d’une bonne expérience chez Les Mauvaises Herbes.

Toutes personnes non-végétarienne visitant Lyon doit absolument tester un bouchon Lyonnais mais plus facile à dire qu’à faire aujourd’hui…


4/ HOBBIE: Que faites-vous de votre temps en dehors du restau et des vidéos?

María Alejandra: Dans mon temps libre j’adore faire du sport, c'est vraiment un moment où je me déconnecte de tout, et cela me fait beaucoup du bien. J’aime beaucoup aussi me promener dans des lieux calmes en famille, en contact avec la nature.

Florent: Plusieurs voyages en Amérique du Sud m’ont initié aux musiques latines. L’énergie et la richesse des rythmes m’ont rapidement plues mais je reste un piètre danseur. J’aime bien la rechercher et la partager occasionnellement : https://www.mixcloud.com/florent-pico/ .

Je viens tout juste de commander un PO-32 Tonic (https://www.youtube.com/watch?v=qwm4VWmcAEA) pour refaire un peu de musique comme quand j’avais 18ans. J’ai hâte !

5/ BOULE DE CRISTAL: On va manger quoi en 2021?


María Alejandra: Pour moi la tendance sera une cuisine variée avec la tendance du street food plus présente que jamais. Avec une consommation facile à manger que ce soit sur place ou à emporter. Concernant les plats il y aura toujours les incontournables cuisine du monde, mais je pense qu’il y aura beaucoup de cuisine latino américaine, que l’on commence à retrouver de plus en plus.


Florent: J’ai beaucoup de choses à dire à ce sujet. J’ai une vision à plus long terme quand à nos usages, notre consommation et la production de notre alimentation.

On risque malheureusement, de se prendre dans la gueule, un grand nombre de réalités liées au changement climatique et qui vont probablement bouleverser nos habitudes.

Pour rester sur ta question, je pense que les « ghost kitchen » vont exploser. Je rejoins donc María Alejandra: cuisine très variée, très internationale, asiatique, latino,..

En 2021, les personnes qui cuisinent bien, qui s’organisent pour livrer et qui gèrent plutôt bien la communication sur les réseaux sociaux pourront certainement en vivre.

Ma copine qui est Mexicaine à trouvé sur Facebook, l’adresse de Monsieur Pibil, un mec qui propose une viande cuisinée façon mexicaine, un plat traditionnel.

De ce que j’ai pu comprendre, il a perdu son job dans l’hôtellerie à cause du COVID. Il cuisinait un peu et quelques mois après il a commencé à proposer ses plats et les produits pour accompagner. Aujourd’hui, il a un site internet pro, son logo, solution de paiement et commande en ligne, de belles photos, livraison en bas de chez vous pour échanger un instant, bref un restaurant en ligne. C’est ça 2021. La cuisine sera mobile et quand je dis ça, j’ai souvent la vision du film, le 5ème élément(1997).

Sinon, allez voir Tomorrow Food dispo sur Youtube et en podcast. Contenu de grande qualité on trouve des pistes de réflexions, des idées et de l’énergie. A tous les restaurateurs qui vous lisent. Force à eux et force à vous !



6/ VIRUS: Quelles conséquences le Covid a eu sur votre taff?


María Alejandra: Au niveau général, cette pandémie a été une crise économique comme pour tout le monde. Cette crise nous a encore plus soudé avec mon associé, cela nous a permis de tenir ensemble et de ne pas lâcher avec ce nouveau mode de vie. Au niveau du travail le covid a été surtout très dur au niveau émotionnel, car nous faisions déjà beaucoup de vente à emporter mais le contact avec les clients a beaucoup changé. Nous avons des clients qui sont devenus des amis, et dès qu’on les voyait rentrer dans notre local on s’approchait pour les saluer en leur faisant un câlin, ce qui est normal dans notre culture sud-américaine. Maintenant on doit se limiter à garder les distances et cela est vraiment très dur.


Florent: En parallèle à mes différentes activités vidéos, j’ai un job fixe dans la communication d’un lieu culturel/loisir Lyonnais. Pour ma part, chômage partiel sans date d’ouverture à l’heure ou j’écris ces lignes.

Et oui, c’est l’occasion de développer Lyon Taste It et de soutenir à notre manières les acteurs de la food sur Lyon et ses environs…

7/ CONFIDENCE: Vos petits plaisirs (food) coupables?


María Alejandra: en salé: Las Arepas je pourrais en manger tous les jours.

En sucré: les cookies!! J’aime trop!

Florent: Brioche aux Pralines + café au petit dej, sans aucune culpabilité :)

Les Empanadas au boeuf de chez GILUNA.

8/ BUSINESS PLAN: Vos projets pour 2021?


María Alejandra: Au niveau professionnelle beaucoup des projets son prévus mais le Covid nous a pas encore laissé démarrer. Sinon j’aimerais pouvoir donner vie rapidement à toutes les idées qu’on a en tête avec Flo et Lyon Taste it!

Florent: Au menu, continuer à produire de manière indépendante nos épisodes Lyon Taste It; développer mon nouveau projet de Vlog CHECK THIS ART!!! dans lequel je couvre l’actualité des galeries d’art et backstage des ateliers d’artistes; accompagner l’association que j’ai rejoins, Fonds Decitre, dans sa communication vidéo, qui facilite l’accès au livre et à la culture pour tous; réaliser un épisode avec George de Antic Wine; faire plus de musique.




194 views0 comments