• Tom

Le classement des villes de la Malbouffe vient de tomber et risque de vous épater

Updated: Mar 9



Il y a des villes où il fait vraiment bon vivre.


Une mutation à Limoges pourrait bien prendre tout son sens après avoir lu ce qui suit. Les Gentlemen du Déménagement ont du pain sur la planche


Un nouveau média santé et bien-être intitulé Acontrecorps et Flashs ont mené une étude dans les 32 plus grandes de France afin de déterminer qui mérite le pompon de la Malbouffe.



Il est passionnant d'observer les mouvements incessants des enseignes de restauration rapide sur notre territoire. Alors que de nouveaux entrants très sérieux agitent nos appétits à coup de campagne de pub et de nouveaux produits toujours plus décadents, l'étude s'est concentrée sur les marques les plus établies en France.


Nous retrouvons ainsi, cette année encore, les chaînes les plus populaires; McDonald's, Burger King et Quick (toujours séparés cette année malgré la fusion progressive), KFC, Paul, La Brioche Dorée, Domino's Pizza, Subway, La Mie Câline, Starbucks, La Croissanterie, Pizza Hut, Pomme de Pain, O'Tacos, Bagelstein et Speed Burger.

Cette étude ne comptabilise pas les trublions français du Burger. Les 48 Big Fernand sont passés à la trappe à notre grand desarrois.

On oublie aussi Five Guys, Papa John's et Steak'n'Shake qui seront surement présents dans les prochains calculs vu la vitesse à laquelle ils multiplient les ouvertures.

Pour le reste c'est du solide. Quelle joie de voir SpeedBurger en fer de lance du savoir faire français. Apparement, l'Ouest du pays plébiscite la qualité de leurs hamburgers qui nous donnent l'eau à la bouche. On vient de réserver un chalet à Cambrais pour se bâfrer de leur dernières nouveautés.



En se basant sur un ratio de densité de fast-foods pour 1000 habitants, l'étude concède à Bordeaux le titre de ville de la Malbouffe. La préfecture de la Gironde préserve sa couronne année après année. Le combo Mcdo/Merlot semble ancré dans les habitudes des bordelais.

Des villes en mal d'amour comme Metz ou Angers vont retrouver le sourire et célébrer dignement cette remise de trophées.

Il est toujours amusant de voir apparaitre Paul ou La Croissanterie dans une étude sur les mauvaises habitudes des français. Pas sûr que ça fasse plaisir à leur directeur marketing de se retrouver dans le même sac que le poulet labelisé de KFC.


Dans l'ensemble, les enseignes de fast-food se portent bien et ont été les grandes gagnantes de la fermeture des restaurants. Leurs pertes sont deux fois moins importantes que celles des établissements traditionnels durant les périodes de confinement.

Une majorité des courageux livreurs qui parcourent nos villes jours et nuits distribuent en très grande partie des plats issus de ténors de la Malbouffe. Pour éviter que l'obésité atteigne un palier irréversible, Burger King incite ses clients à commander aussi chez d'autres restaurateurs.



113 views0 comments