• Tom

Le Smash Burger à l'assaut du public français

Updated: Dec 16, 2020


Le marché du burger en France vient de connaitre ses années folles avec le retour de Burger King et le boom des burgers gourmets. Si payer 15 balles un hamburgé fourré au Mont d'or vous fout bien les boules alors ce qui suit risque de vous ravir. La nouvelle sensation des burgivores ne cherche pas à vous enfumer dans un atelier. On revient à la base et on en a pour notre argent.


Coup d'oeil dans la rétro


Le nom du smash burger circule dans le milieu des foodistas depuis 2 ans. Le vrai buzz a démarré à Paris grâce à Dumbo. La presse et les réseaux se sont emballés pour le mini spot de Pigalle. Au menu: burgers en quantité limités, top qualité et hype au taquet.

Les petits malins ont eu l'idée de lancer leur affaire après un voyage aux Etats Unis où la découverte du smash burger a fait chavirer leurs coeurs.

Né dans les années 1930, le smash burger n'a plus rien à prouver outre Atlantique. Il est très présent sur la côte ouest ou l'on voue un véritable culte aux burgers de chez In&Out. La clé du succès réside dans la simplicité et la qualité de fabrication. Ces burgers doivent impérativement être réalisés minute afin de révéler toute leur saveur.

Une chaine Smashburger a même vu le jour en 2008. De notre côté de l'océan, il faut se tourner vers FiveGuys et ShakeShack pour pouvoir se délecter d'un burger digne de ce nom.

La nouvelle référence de LA se nomme Burgers never sayd die.




Analyse de l'assiette


Le secret du smash burger réside dans la préparation du steak haché. Contrairement aux burgers classiques et leur gros steak, on parle ici de steak patty. De la viande ultra fine, fondante et caramélisée.

La cuisson se réalise à la plancha à très haute température. La rencontre de la viande qui sort du frigo avec la plaque bouillante va donner tout son goût à la viande. Le steak doit être aplati à l'aide d'une presse rectangulaire et retourné rapidement.

Cheddar, pickles et un peu de sauce suffisent à sublimer ce burger. Pas la peine d'aller chercher de la sauce à la truffe ou de la fourme d'Ambert pour faire passer la pilule.

L'autre spécificité du smash burger est son bun. On le savoure avec un pain brioché léger, confectionné avec de la purée de pommes de terre. Beurré et légèrement toasté avant d'être assemblé, il doit impérativement rester souple et fondant.


Alors que le marché des burgers commençait sérieusement à roupiller sur ses lauriers, le smash burger est sur le point de dynamiser le secteur. Des spots commencent à se multiplier à Paris comme SoldOut ou Echo. On verra s'il s'agit d'un effet de mode ou si les consommateurs français adhèrent vraiment. Pour le moment, les pro du burger se mettent au goût du jour et proposent cette nouveauté dans leur menu. Blend ouvre un kiosque dédié au smash burger dans la nouvelle halle Food Society et Le camion qui fume a aussi intégré la nouveauté à sa carte.

A voir si les poids lourds du secteur vont suivre le mouvement et ouvrir des Smash Burger de Papa dans toutes les villes de France.


Et si l'envie vous prend, voici quelques conseils pour réaliser vos propres smash burgers à la maison.


  1. Achetez de la viande fraiche bien grasse chez le boucher du coin et entreposez là au frais pendant 2 bonnes heures.

  2. Faites chauffer votre plancha au max. Entre 250° et 300° pour que la viande colle bien et donne son suc.

  3. Ecrasez la viande immédiatement et cuisez la rapidement. 30 à 40 secondes de chaque côté pour ne pas faire sortir le jus.

  4. Posez un poids sur le steak pour le rendre le plus fin possible. Une fois que la viande est dorée vous pouvez le retirer.

  5. Faites fondre le fromage directement sur le grill et assemblez le burger. Du bon cheddar de chez votre fromager fera l'affaire.

  6. Pour les compléments, allez à l'essentiel. Salades/tomates/oignons et une sauce de votre choix.

  7. Toastez légèrement le pain et l'affaire est dans le sac. Pour vous procurer un bon bun de pomme de terre, faites le tour des boulangers du quartier.