• Tom

Sea, Sex and Sun: le City Guide Montpellier

Updated: Mar 10


Bienvenu à Montpellier, la ville la plus chill de France. Ici c'est le soleil qui fait la loi.

On se promène en tenue légère et on passe d'une terrasse à l'autre en piochant dans tout ce qui nous passe sous le nez sans chipoter.

Après des jours et des nuits passées à quadriller les good spots à visiter, voilà notre résumé:


Quand on arrive en ville


On démarre ce périple en trainant nos guêtres du côté de la gare Saint Roch. Les rues avoisinantes grouillent de vie et tous nos regards se portent vers Cuisine S. Un Bo Bun au porc grillé mangé sur le pouce avec un café glacé vietnamien ça n'a pas de prix.

Juste en face demeure notre cantine mexicaine préférée. La bien nommée Maria Cantina, le nec plus ultra en matière de Nachos et d'Enchilladas. On fait glisser tout ça avec quelques Jarritos avant de continuer la suite des hostilités.

Toujours dans la même rue, on passe les portes du Grand Slam Burger pour commander un Big Bacon Bbq. La viande est y saignante et les frites rugissantes.

Pour terminer notre visite du quartier, on part saluer le clan de Siciliens de Chez Pizza Marsala. C'est la pizza Etna qui nous fait plier avec sa mozza, sa viande hachée et ses poivrons marinés. Bien obligé de commander une quille de Nero d'Avola après tout ça.



Direction le centre historique


Rendez vous en haut de la rue de l'Université pour un Falafel et un cornet de frites de patates douces chez Greenlab. On fait le plein de légumineuses et d'Omega3 avant le carnage qui va suivre.

Quelques mètres plus haut, c'est le repère des rednecks amateurs de viande fumée. Le Couperet est un restau smokehouse dans la pure tradition du bayou américain. On ne résiste pas longtemps à l'appel de leur Pulled Pork Burger et de leur purée de maïs.

Le meilleur Curry Rouge de la ville se cache chez Duranee en bas de la rue Saint Guilhem. Une toute petite échoppe ouverte seulement le midi où se régaler pour moins de 10 balles.

Gare au piment qui ne fait pas semblant.

On crapahute enfin dans le rue du Courreau où tous les restaus branchés commencent à s'installer. Table réservée chez Les Frères Poulards, les nouveaux cadors de la braise. On y dévore un cochon de lait rôti à la broche accompagné de pommes de terres rissolées.


La Pause Sucrée: un gang de nanas se charge de vous approvisionner en Donuts bien grassouillets. Appellez SOS MyDonut pour une boite de 6 merveilleux beignets.



Grandeur et Décadence


Le spot suprême où se pavaner à Montpellier s'appelle la Panacée. C'est un lieu d'exposition canon avec un café/restaurant. Ici on mange des plats raffinés préparés avec les produits de la région. Pour en profiter, rien de mieux que de s'installer sur la grande terrasse ombragée.

On s'étend sur une chaise longue en grignotant une pomme rôtie/chocolat chaud/mousse de cidre et on regarde le temps passé.

La pause terminée, on s'écarte du centre historique pour filer vers les 2 nouvelles halles clinquantes récemment inaugurées. En bon Food Court qui se respecte, les Halles du Lez ruissellent de bars, restaurants et commerces imprégnés du very best of de la région. On vous conseille Manita et ses tacos camarguais. C'est toujours un plaisir de gober un Burrito à la daube de taureau. Puis on déambule un peu plus loin pour atterrir chez les Sardines où la Macaronade fait la loi. Un mash-up de pâtes, lard, parmesan et son lot d'épices à faire pâlir n'importe quelle Mac'n'Cheese.

Le dernier né des lieux où minauder se planque dans le quartier du nouveau Saint Roch. La Halle Tropisme sert à manger toute l'année dans son café encore un peu trop propret. On préfère attendre les beaux jours et humer la fumée du Bbq géant qui prône au milieu de la cours. On commande une tripotée de merguez et une tournée de mauresques pour toute la mifa. Tout ce qui faut pour profiter des spectacles de troubadours qui ont lieu ici bas.


Bonus Escapade: Sète, ville de pêcheurs et de loubards


Si vous passez quelques jours à Montpellier et que vous souhaitez renifler l'air marin, on vous conseille vivement un petit tour à Sète. Plus qu'une cité balnéaire qui ne vit que les deux mois de l'été, vous apprécierez son cadre tout au long de l'année. Evitez donc les chichis-chouchous-beignets de Palavas les flots et allez croiser le fer avec les pêcheurs sètois.

La ville est à seulement 15 minutes en train de Montpellier et vous pourrez emprunter le bateau bus pour débarquer aux Halles. Un déluge de poiscaille et d'échoppes colorées pour un casse dalle bien mérité.

La ballade se poursuit par une visite de Paradisio notre bouiboui fétiche. C'est le fournisseur officiel de Tielles, la spécialité sétoise à base de poulpes et de tomates. De quoi donner de l'énergie pour ce qui suit.

On grimpe un peu les rues escarpées pour atterrir au Café Social et son large choix de tapas de la mer. Accueil chaleureux et terrasse au top avec vue dégagée sur la baie. Il parait que c'est le repère idéal pour s'encanailler toute la nuit.

Enfin on essaie de se faufiler chez Fritto, le spot ultime pour dévorer toutes les fritures de la mer. On y mange le meilleur Fish&Chips de la ville et surtout un Fritto Misto du tonnerre.

Avec un peu de chance vous pourrez terminer la soirée au Phare Saint Louis où se joue tout l'été des festivals de jazz et d'électro. L'endroit parfait pour remuer son popotin et éliminer la double ration de merlan frit.