• Tom

Action ou Vérité, les sandwiches au thon de Subway pourraient bien nous révéler quelques surprises

Updated: Mar 8


Avec plus de 44740 points de vente à travers le monde, Subway fait la course en tête. L'enseigne s'octroie la première place mondiale du marché de la restauration rapide en nombre de points de vente. C'est Mcdo et Starbucks qui complètent le podium de l'univers pas toujours si clean que ça des multinationales de la food.

Subway a installé un modèle global et duplicable à l'infini qui pourrait bien commencer à montrer ses limites. Plusieurs plaintes viennent d'être déposées en Californie à l'encontre du magnat du sandwich. L'enseigne est accusée de publicité mensongère et de fraude pour ces recettes à base de thon.



Ce n'est pas la première fois que Subway se fait prendre la main dans le pot de confiture. L'enseigne a déjà du faire face à des accusation de scandale à propos d'ingrédients dont l'appellation était frauduleuse. En 2014, une étude avait démontré que les sandwiches au poulet ne contenaient que 50% de volaille, le reste étant du soja. Les fameux Sub Poulet Teriyaki étaient visés car ils ne mentionnaient pas leur composition réelle.

L'histoire se répète en ce début d'année avec une nouvelle affaire qui est en train de causer du tort à la chaine. Le thon présent dans les sandwiches, salades et wraps ne serait qu'un ersatz imitant la texture, le goût et la couleur du poisson. Plusieurs tests indépendants en laboratoire montreraient que le duperie a eu lieu dans tous les points de vente à travers le monde.

Subway réfute ces accusations sans fondements et se dit victime de diffamation. Ces charges risquent en effet d'avoir des répercutions sur l'ensemble du réseau et sur les entrepreneurs qui travaillent pour la marque.

Il faudra patienter encore un peu pour connaitre le dénouement du procès et observer les conséquences de telles accusations sur les résultats de la marque. En attendant, il parait nécessaire de s'interroger sur la composition réelle de leur sandwiches. L'enseigne bataille dur avec ses rivaux en multipliant les offres promotionnelles et les recettes toujours plus affriolantes. Subway a construit son identité autour du ''eat fresh" mais divers témoignages attestent que les restaurants ne reçoivent des produits frais qu'une à deux fois par semaine.

Une autre affaire en Irlande a remis en cause l'appellation ''pain'' du fait du taux de sucre beaucoup trop élevé par rapport aux standards du genre. De quoi inquiéter sur les apports nutritionnels et sur les risques d'addiction au sucre de leurs sandwiches.

Malgré un rythme élevé d'ouverture dans les pays émergents, l'enseigne fait face à de plus en plus de fermetures aux USA. Plus de 1100 restaurants y ont mis la clé sous la porte en 2018 pour cause de résultats insuffisants.

Subway a mis en place un système de franchise très attractif qui fait saliver les entrepreneurs en herbe. Les droits d'entrée sont faibles par rapport à ses concurrents et les promesses de rentabilité sont mirobolantes.

A trop vouloir grossir, l'enseigne pourrait bien subir un violent coup de revers si le scandale du thon venait à s'intensifier ou si d'autres diffamations pointaient le bout de leur nez.

Pour patienter, on écarquille les yeux devant l'offre démesurée de Subway aux USA:




101 views0 comments

Recent Posts

See All